#TouteLaVéritéSurTSD

Les aveux sur les activités de l'agence de communication digitale

Hada Lee avait espoir que Stéphane, alias Jason, crache le morceau sur les agissements de l’agence de webmarketing baptisée Tout Simplement Digital. Elle le cuisinait depuis des heures. Pourtant, il était courageux. Ce n’est pas pour rien qu’il était le boss. Et il ne voulait rien lâcher, même sous la torture. Après 10 heures d’interrogatoire non-stop sous fond de vieux tubes de Britney Spears (la méthode avait pourtant fait ses preuves), l’agent double eut une idée de génie. Elle le menaça de le radier à vie de son restaurant favori –Jason était un gastronome averti– et il finit par tout avouer sur ses activités de stratégies sociales et digitales, même ce qu’Hada Lee ne voulait pas savoir…

Voici donc des extraits de l’interrogatoire volés in extremis avant qu’ils ne parviennent entre de mauvaises mains. Les commentaires ont été rajoutés par la sténo, visiblement lectrice de polars, qui tapait les échanges en direct.

Jason finit par avouer qu’il propose du community management

« Allez parle, Jason ! Ou dois-je t’appeler Stéphane ? Qu’est-ce que vous faites dans cette agence de communication digitale ? Avoue !

– Notre cœur de métier, c’est de faire du community management partagé. Bien sûr, en même temps, avant que notre couverture ne tombe, on en profitait pour ****** les *********. Maintenant, ce n’est plus possible.

– Sois plus précis !

– On anime, on crée des contenus pour les réseaux sociaux de nos clients.

– Quels réseaux ?

– Tous, on les connaît tous ! Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest… C’est pour cela qu’on nous surnomme « les experts des réseaux sociaux », qui est devenu notre devise. En lien, on loue des petits compteurs connectés de like.

– Tiens, tiens…Comment ça marche ?

– C’est simple, c’est connecté à la page Facebook ou Instagram en direct et dès que quelqu’un like la page, le compteur tourne. On est les seuls à faire ça dans le coin. Et en plus c’est garanti.

– Pas mal ! Bon, allez, continue…Et ne me mens pas ! »

Hada Lee apprend que l’agence crée aussi des sites web et fait des vidéos

Son téléphone se mit à sonner. L’agent double, concentrée à l’extrême, ne prit même pas la peine de regarder le nom de son correspondant. Les mâchoires serrées et la sueur perlant goutte à goutte de son front, elle n’avait de cesse de décrocher les aveux du boss. Son cœur battait à tout rompre. Pour se défouler, elle asséna un coup sur la tête de Jason qui ne broncha pas.

« Allez, j’attends !

– On crée des sites web (vitrine, one page, site marchand…). Ça va du webdesign à la mise en ligne. On s’occupe de tout.

– Et ?

– On fait aussi de la vidéo. On les réalise en interne pour les clients qui souhaiteraient valoriser un service ou un produit, ou disposer d’un film d’entreprise. Ha… Ça aussi c’était pratique pour espionner les clients. Je me souviens d’un certain ***** qui nous avait donné du fil à retordre dans la ville de ****** …

– Allez, ne change pas de sujet !

– Après on sait faire plein de choses… On peut faire du cas par cas en proposant des prestations supplémentaires sur-mesure. Je me rappelle que pour ***** on avait fabriqué un magnifique ********. Il nous fait encore de la bonne pub, pourtant, ça date. »

L’agent Lee pris une grande respiration. Elle était épuisée, mais ne voulait pas le montrer. Elle ne pensait pas que Jason eut été si coriace, lui qui restait frais comme un gardon. Finalement, elle avait réussi, mais à quel prix.

L’agent double résume les activités de l’agence de webmarketing

« Bon, je récapitule :

    • Des campagnes et du community management partagé sur les réseaux sociaux, comprenant de la production de contenu et de l’animation des communautés
    • De la location de compteurs de like,
    • Des sites web
    • Des vidéos,
    • Et des prestations sur-mesure au cas par cas

– Oui, c’est bien ça, avoua Jason dans un souffle. »

Hada Lee demande à Jason pourquoi faire appel à son agence

Soudain, Hada Lee s’arrêta. Elle semblait réfléchir.

« Et pourquoi faire appel à votre agence, alors ?

– Aujourd’hui, les gens ont pris conscience de l’importance des réseaux sociaux, mais pour la plupart, ils n’ont pas le temps de s’en occuper et/ou ne savent pas faire, car ils n’ont pas les compétences en interne. C’est pourquoi nous leur proposons nos services pour répondre à ce besoin. Nous partons du principe d’à chacun ses compétences.

– C’est toujours mieux que d’assassiner des innocents, hein Jason ? Tous ces pauvres bougres à *** qui ont fini les pieds devant. Tu ne te faisais pas prier pour faire le sale boulot, hein ?

– Des innocents ! tu parles. Non, rien de rien, je ne regrette rien. »

Nous vous épargnons le reste du document, sans grand intérêt, où Jason parle de sa vie à Moscou dans les années 90. Si vous avez envie d’en savoir plus, vous pouvez nous contacter ou consulter la page sur nos expertises.